Investir au capital d’une pme et profiter d’avantages fiscaux

Investir au capital d’une pme et profiter d’avantages fiscaux

Investir au capital d’une pme et profiter d’avantages fiscaux

En tant que contribuable, nous aimerions tous réduire nos fiscalités. En effet, c’est bien vrai il y a peut-être plus de travail mais pas forcément plus de revenus ou voire même pour certains il n’y a même pas de travail. Mais pourtant les impôts et les fiscalités doivent toujours être versées en temps et en heure.

fiscalites.jpg

Alors comment faire? Heureusement, il y a tout de même des tactiques à savoir pour réduire nos fiscalités. Nous pouvons investir au capital d’une pme par exemple. Oui, on peut donc bénéficier de certains avantages fiscaux si on se met à investir au capital d’une pme.

Investir au capital d’une pme: les détails

La Loi des finances à déclaré qu’investir au capital d’une pme est possible c’est vrai mais uniquement concernant les entreprises moyennes qui sont vieilles de mois de sept ans.

investir-au-capital-dune-pme.jpg

En effet, invetir au capital d’une pme permettra donc de réduire considérablement les impôts et dans le même temps financera les entreprises de petite et de moyenne envergure. C’est vrai que ce sont notamment les personnes fortunées qui décident surtout d’investir au capital d’une pme, mais pour les personnes aux moyens plus modestes, il leur est également possible de le faire, mais ce, en contactant les entreprises directement. Les avantagesc’est qu’ils auront aussi une réduction d’impôt sur le revenu.

Investir au capital d’une pme: la rentabilité

Si l’on a donc pris la décision d’investir au capital d’une pme, et que l’on souhaiterait toujours profiter des avantages qui sont à la clé, il faut donc garder les titres pour cinq ans tout au moins. Pour voir le remboursement complètement effectué, il va donc falloir attendre dix ans ou un peu moins. C’est vrai qu’investir au capital d’une pme présente des avantages, mais en ce qui concerne la rentabilité elle n’est pas toujours garantie.